Guide d’achat – La motorisation

Le moteur et son contrôleur sont des éléments essentiels qui assureront la propulsion de votre bolide. De plus si la gamme est très large, on ne peut pas se permettre de mettre n’importe quoi, et il faut choisir l’ensemble (ou combo) en fonction de la catégorie choisie. Afin de choisir au mieux l’ensemble, nous avons besoin de savoir comment le choisir.

Le moteur

Le choix du moteur se fait d’abord sur la taille, en fonction de l’échelle et de la catégorie. Ainsi, plus la voiture est grosse et lourde, et plus le moteur devra être gros. Attention toutefois à ne pas choisir un moteur trop gros. Par exemple, un moteur ShortCourse ou pour buggy 1/8 ne pourra pas être monté sur un buggy 1/10 à cause de la place.

Une des caractéristiques principales à prendre en compte lors du choix d’un moteur brushless est le KV. Cela correspond à la vitesse maximale théorique du moteur, et est à multiplier par la tension d’alimentation. En 1/10, nous utilisons généralement des moteurs entre 3000 et 6000KV, alimentés en 7.4V. Ainsi un moteur de 4000KV tournera à 7.4×4000 = 29600tours/min.

En pratique, en 1/10, et pour des questions de référence avec les anciens moteur à charbon, on parle en terme de t, sachant que plus le nombre de t sera bas, et plus le moteur ira vite. Pour un buggy 4×2, l’idéal est un moteur 8.5t.

Ensuite, il faut savoir qu’il existe des moteurs avec ou sans capteur. Le capteur permet au contrôleur de connaitre précisément la position du moteur. Cela apporte plus de souplesse et un meilleur rendement.

Hobbywing eZrun

Moteur sans capteur, idéal pour débuter.

 

 

 

 

Hobbywing Xerun

Moteur à capteur d’entrée de gamme.

 

 

 

 

SpeedPassion Competition V3

Moteur à capteur haute performance.

 

 

 

 

Contrôleur

Le contrôleur (ESC) ou variateur, est un élément essentiel, reliant le moteur à la batterie, et commandant le moteur en fonction du signal reçu par le récepteur radio. Le choix se fera ici en fonction du moteur, de la tension d’alimentation, et éventuellement de la catégorie.

En effet, la caractéristique principale concerne le courant que peut délivrer le contrôleur pour répondre aux solicitations du moteur. Il faut savoir que les pics de consommation ont lieu lors des accélérations et des freinages. Le reste du temps, la consommation est relativement faible, et inférieur à 5-10A.

Si avoir un fort courant de décharge permettra des accélérations plus impressionantes, il est inutile de prendre ce qu’il y a de plus gros. Néanmoins, il ne faut pas prendre trop faible au risque de voir le contrôleur bruler rapidement. En 1/10, on choisi en général des variateurs entre 60 et 120A. Il faut également savoir qu’à courant égal, un variateur 120A chauffera moins qu’un variateur 60A, permettant de s’affranchir du ventilateur dans certains cas.

Enfin, si vous optez pour un moteur à capteur (sensored), il faudra un variateur le supportant pour en profiter pleinement. Cependant, il est tout a fait possible d’utiliser un moteur sensored avec un variateur sans capteur (sensorless), et inversement.

Hobbywing eZrun 60A

Contrôleur sensorless idéal pour débuter, reconnu, réputé  et à faible coût.

 

 

 

 

Hobbywing Xerun 60A

Version 60A du contrôleur hobbywing à capteur. Suffisant pour un buggy 4×2.

 

 

 

 

Hobbywing Xerun 120A

Version 120A du contrôleur à capteur Hobbywing. Supporte des configurations plus gourmandes.

 

 

 

Carte de programmation 

Le réglage du contrôleur se fait à l’aide d’un petit boitier de programmation. Il est généralement fourni avec les ensembles moteur+variateur (combo), mais ce n’est pas toujours vrai. Il existe 2 types de boitiers : LED et LCD. Le premier coûte 10€ et permet de régler l’ESC dans son firmare de base. Le second est d’un usage plus clair, permet de relier l’ESC à l’ordinateur, et de mettre à jour le firmware, pour environ 20€.

Configurations Recommandées

Combo Hobbywing eZrun, contrôleur 60A + moteur 8.5t (100€): parfait pour débuter.

Combo Hobbywing Xerun, contrôleur 60A + moteur 8.5t (120€): pour plus de souplesse.

Combo Hobbywing Xerun, contrôleur 120A + moteur 8.5t (170€): pour plus de puissance.

Combo « custom », Hobbywing Xerun 120A + SpeedPassion Competition V3 8.5t (190€) : pour des performances optimales.

Note 1 : Les compétitions officielles de la ligue limitent le bobinage à 10.5t.
Note 2 : Un pilote averti pourra descendre en bobinage moteur au profit d’un 7.5t ou 6.5t, avec un contrôleur 120A.

Pour plus de lecture sur le sujet, nous vous recommandons ces pages :
Choisir son moteur brushless et le variateur
[TUTO] Le 1/8 TT Brushless : Mode d’emploi

Continuer vers le servo